Notre engagement :

Conjuguer ensemble plaisir gastronomique et respect de la Terre.

A cette fin, nous mettons en oeuvre :

Une sélection rigoureuse de produits satisfaisant à des critères exigeants :

Des produits au goût exceptionnel :

et bénéficiant pour certains de signes officiels de qualité : AOC/AOP, IGP, médaillés au Concours Général Agricole de Paris ou de labels moins connus mais également exigeants comme le label Idoki au Pays-Basque ou encore appartenant au cercle restreint des Sentinelles du Goût Slow Food ;

Des produits sains et naturels :

sans colorants ni arômes artificiels, conservateurs chimiques ou autres exhausteurs de goût ;

Des produits issus de petites productions respectueuses de l’environnement :

certifiés Agriculture Biologique et/ou préservant notre biodiversité alimentaire par le maintien de variétés et de races locales.

 

Notre sélection compte aujourd'hui plus de 300 produits. Nous l'enrichissons régulièrement. En nous faisant connaître les produits que vous aimez et qui vous semblent répondre à nos critères de sélection, vous contribuerez avec nous à la préservation de la diversité des saveurs et des savoirs qui y sont liés.

Un approvisionnement direct et permanent auprès des producteurs sélectionnés permettant :

  • la connaissance et la mise en valeur de leur travail ;
  • la transparence sur la provenance des produits ;
  • la disponibilité tout au long de l’année de produits habituellement accessibles sporadiquement ;
  • un prix final rendu au client le plus juste possible.

le Goût est dans le pré, premier signataire de la Charte HQA Slow Food pour une Distribution Alimentaire Bonne, Propre et Juste

Pourquoi un tel engagement ?

Etre signataire de la Charte HQA Slow Food qui intègre l’ensemble des dimensions d’une production et d’une consommation Bonnes, Propres et Justes est pour nous une évidence !

  • Rencontrer régulièrement les producteurs ;
  • Favoriser les productions locales à taille humaine, l’agriculture biologique, l’agroécologie, les signes officiels de qualité ;
  • Proposer un assortiment varié axé sur le plaisir du goût et la découverte des saveurs ;
  • Soutenir les petites productions menacées et notamment bien sûr les Sentinelles et les Produits de l’Arche du Goût Slow Food ;
  • Pratiquer une totale transparence en mentionnant l’origine des produits, le nom des producteurs et des artisans ;
  • Informer sur les modes de production ;
  • Appliquer les principes du développement durable au fonctionnement du site et de l'entreprise en allégeant son empreinte écologique… ;

Voici en résumé ce à quoi nous nous sommes engagés et qui constitue les piliers de la philosophie du Goût est dans le pré !

Certains des engagements ci-dessus sont très visibles sur le site ; d’autres qui concernent son empreinte écologique sautent moins aux yeux :

  • Notre hébergeur (DRI) est lui-même engagé dans une démarche de développement durable ;
  • Les emballages utilisés pour nos expéditions sont fabriqués à partir de matériaux recyclés et/ou issus de ressources renouvelables ;
  • Nous réutilisons les emballages de nos producteurs afin de participer à la réduction des déchets ;
  • Les emballages qui ne peuvent pas être réutilisés sont triés afin d'être recylés.

le Goût est dans le pré est né d’un désir et d’une idée…

Un désir d’abord, celui d’apporter ma pierre à la préservation de notre planète, « Terra Madre » comme disent si joliment nos voisins d’Italie…

Une idée ensuite, celle que nous puissions, ensemble, modifier le cours des choses par nos choix alimentaires. Parce que je crois, très profondément, que chacun peut faire la différence !

Un constat au goût amer…

Dans nos pays industrialisés, la terre souffre à n’en plus finir de la transformation massive de l’agriculture paysanne en une agriculture intensive destructrice des sols et de la biodiversité. Au nom du progrès, que n’a-t-on pas fait faire à nos agriculteurs au cours des 60 dernières années : extension massive des tailles des exploitations conduisant au remembrement de parcelles et à la destruction des haies dont on sait aujourd’hui qu’elles sont un élément essentiel à la biodiversité, consommation de pesticides pour éliminer les espèces nuisibles dont les prédateurs disparaissent peu à peu, consommation d’engrais pour augmenter les rendements et pallier l’épuisement progressif des sols, et pour les bêtes, nourriture et cycle d’élevage contre-nature…

A l’arrivée, les dégâts infligés aux éco-systèmes sont dramatiques et les tenants de l’agriculture conventionnelle sont bien loin de l’eldorado qu’on leur avait promis, étranglés qu’ils sont entre endettement massif et pression de la grande distribution.

… et des îlots de résistance !

Pendant ce temps-là, une poignée d’irréductibles ont fait le choix d’une agriculture ou d’un élevage aux antipodes des méthodes intensives de l’agriculture dite « moderne ». Chez eux, « mouiller » sa chemise n’est pas un vain mot, ils se donnent un mal fou pour cultiver et élever en respectant les sols et les rythmes de la nature, ils privilégient les variétés et les races locales quand bien même ce ne sont pas les plus productives. Ils sont amoureux de leurs produits, en sont fiers et vont jusqu’au bout de leurs idées en transformant eux-mêmes le produit de leur travail, pour notre plus grand plaisir à nous qui dégustons in fine leurs produits !

A leur contact, j’ai fait une découverte qui n’a l’air de rien et pourtant… : quand je leur demande ce qui, à leur avis, fait que leurs produits ont un goût exceptionnel, ils répondent en chœur : « Nous donnons le temps au temps ! ».

La fine fleur des petits producteurs

Ces agriculteurs, éleveurs, apiculteurs, vignerons forment ce que j’aime appeler « la fine fleur des petits producteurs » ! Je les ai réunis pour vous en un seul endroit et j’y ai greffé quelques artisans aux produits magnifiques qui s’inscrivent dans la même logique.

Membre active du mouvement international Slow Food, j’ai naturellement mis en valeur les sentinelles Slow Food comme le Noir de Bigorre, le Petit-Epeautre de Haute-Provence ou le Rancio Sec du Roussillon et à travers elles, le travail passionnant de leurs producteurs.

A bientôt !

Agnès Poujol-Hardy
Fondatrice le Goût est dans le pré